La formation des roches évaporitiques, ou comment se la pêter à la plage.

Publié le 22 Août 2009

Les évaporites sont des roches sédimentaires qui se forment lorsqu'une certaine quantité d'eau se retrouve plus ou moins isolée en milieu aride (pas forcément chaud), avec des apports d'eau si faibles qu'il ne parviennent pas à compenser l'évaporation, mais qui sont tout de même présent. Par exemple, cela peut se faire en milieu marin quand un petit bassin est un peu  isolé du reste de la masse d'eau, dans des lacs temporaires en milieu désertique, ou même à l'échelle d'une mer complète. On pense ainsi tout de suite à la Mer Morte, mais il faut savoir qu'au miocène le détroit de Gibraltar étant fermé, la Mer Méditerranée était elle aussi quasiment à sec.

Dans ce cas, la concentration en ions de l'eau isolée augmente, jusqu'à ce que ceux-ci précipitent et tombent au fond de la retenue d'eau, formant à la longue ce que l'on appelle des roches évaporitiques. Pour qu'une bonne épaisseur de roche se forme il faut que le bassin soit alimenté en sels minéraux, qui arrivent sous forme d'ions dissous dans les eaux de ruissellement ou dans les eaux souterraines qui remontent par capillarité (nappes phréatiques ou mer si elle est à proximité).

Si on prend une tranche d'un kilomètre d'eau de mer avec une salinité de 35
, qu'on la laisse s'évaporer, on obtient (chiffres issus du J'intègre de géologie, par Pierre Peycru et al.):
- 0,1m de carbonates (entre 0 et 70% d'évaporation).
- 0,6m de gypse (CaSO4, 2H2O,
entre 70% et 90% d'évaporation).
- 12,9m de sel (ou halite NaCl,
entre 90% et 94% d'évaporation).
- 2,9m de sels de magnésium et de potassium (par exemple sylvine ou chlorure de potassium KCl, entre 94% et 100% d'évaporation).


Bien sûr, dans la nature cela se passe un peu différemment car le système est alimenté en sels minéraux, et que cette alimentation dépend de ce qu'a traversé l'eau avant d'arriver. De plus, l'eau n'a pas toujours une salinité de 35
.

Bref, tout ça pour vous montrer ces quelques photos prises dans des rochers à la pointe du cap corse :


Un bassin isolé de la mer par quelques centimètres de roche, alimenté par des grosses vagues ou lors de tempètes.


Les minéraux commencent à précipiter




Toute l'eau est évaporée (Les végétaux secs encroutés dans les sels ne sont pas des algues mais des angiospermes, les posidonies)


Détail de la cristalisation.
 

Rédigé par Saxifrage Clayborne

Publié dans #Géologie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jc le best 07/03/2017 08:50

grave cool pour les tp en svt lol!!!!!!!!
ps: cimer

Mélanie 29/11/2015 07:01

super article facile a comprendre :)